Chapitre 2

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Elections 2017

Fil des billets

dimanche 9 avril 2017

Le débat du 25 mars en images qui bougent !

Lire la suite...

vendredi 24 mars 2017

Célébrez les 60 ans du Traité de Rome avec Chapitre2 !

Lire la suite...

jeudi 23 mars 2017

La présidentielle et l'UE : réponses de la France Insoumise au questionnaire de Chapitre2


Dans le cadre de l’élection présidentielle française 2017, le groupe de réflexion et d'action politique Chapitre 2 s’intéresse au rapport qu'entretient la gauche à la construction européenne.

Chapitre 2 a élaboré un questionnaire adressé aux différentes composantes de la gauche et de l'extrême-gauche françaises afin de comprendre comment celles-ci perçoivent cette thématique et de mieux cerner la méthode qu'elles compteraient employer pour gérer la contrainte européenne dans l’hypothèse où elles parviendraient au pouvoir étatique.

Charlotte Girard, co-responsable du programme, a bien voulu partager avec Chapitre2 les propositions de la France Insoumise sur l'Union européenne, notamment dans la perspective de la rencontre que nous organisons samedi 25 mars, à 16.30 au Lieu-Dit dans le XXème arrondissement de Paris. Pour vous, Chapitre2 reproduit ce courrier dans ce billet de blog.

Lire la suite...

La présidentielle et l'UE : Le programme du candidat socialiste sur l’Europe. « Continuer à pédaler » ?


Benoît Hamon, le candidat socialiste soutenu par le PS, EE-LV et le PRG, entend rendre l’Europe « désirable » autant que le futur dont il parle dans ses slogans de campagne. Rien de plus logique, tant l’avenir de la France semble pour lui indissociablement lié à celui d’une intégration européenne non seulement poursuivie, mais « réorientée » en fonction de valeurs et d’objectifs de gauche assez classiques. B. Hamon souhaite ainsi une Europe plus accueillante en ce qui concerne le droit d’asile, un plan d’investissement écologique accompagnant le relâchement des exigences de consolidation budgétaire sur les États membres, une harmonisation fiscale sociale entre ces derniers, et une démocratisation de la zone euro. Il promeut par ailleurs une « Europe de la défense » répondant au désengagement anticipé de la puissance américaine dans les mécanismes existants de sécurité collective (en ligne avec les dernières propositions de François Hollande).

Lire la suite...

samedi 18 mars 2017

La présidentielle et l'UE : les propositions d'EELV - Analyse de Chapitre2

Le 11 janvier 2017, Yannick Jadot, alors candidat à l'élection présidentielle pour Europe-écologie-Les Verts (EELV), présentait une trame de programme électoral (1). Le projet des écologistes y apparaît sous le nom de « La France vive ». Décrit comme étant « constructif et positif, bienveillant et exigeant, pragmatique et visionnaire », il est résumé dans la formule : « l’écologie se met au service de la France tout entière. »

Sous le titre « premières mesures des écologistes pour l’élection présidentielle 2017 », le document du 11 janvier est structuré en sept thématiques : le développement durable, la préservation du vivant, la protection des « forces vives », l'innovation, la démocratie « vivante », l'Europe, la paix et la solidarité dans le monde.

Lire la suite...

mercredi 15 mars 2017

Un nouveau débat participatif de Chapitre2 !

Lire la suite...

dimanche 12 mars 2017

La présidentielle et l'UE : les partis révolutionnaires, NPA et LO - L'analyse de Chapitre 2


Le groupe de réflexion et d’action politique Chapitre 2 s’est fixé pour objectif d’analyser le contenu européen des programmes des forces politiques se réclamant de la gauche présents ou représentés dans la campagne de 2017 pour les élections présidentielles et législatives. En effet, nous constatons qu’au cours des dernières décennies, les gouvernements successifs ont tous inscrit et justifié leur politique économique et sociale dans le cadre juridique de l’Union européenne (UE), ses traités, son corpus législatif. Le caractère néo-libéral dogmatique de l’UE n’est plus aujourd’hui contesté par personne. Nous considérons donc que chaque parti politique de gauche souhaitant emporter le pouvoir est dans l’obligation d’expliquer comment il entend appliquer son programme de progrès social, démocratique et écologique avec ce fait européen dans lequel la France se situe.

Lire la suite...

samedi 11 mars 2017

La présidentielle et l'UE : la France insoumise – L’analyse de Chapitre 2

Commençons par constater que Jean-Luc Mélenchon, candidat de « la France insoumise » (FI), dispose d’un programme clair, cohérent et complet : « L’Avenir en commun »,  le plus riche de l’offre politique à gauche. De plus, son contenu a été rendu public sous une forme aussi pédagogue que possible : celle d’un livret concis et agréable à lire.  Un des chapitres y est intégralement consacré à la question européenne, il s’intitule « Sortir des traités européens »[1]. Nous souhaitons le mentionner explicitement car de tels programmes ne sont pas légion au sein de notre famille politique. Les différentes composantes de cette dernière ont en effet tendance à noyer la question européenne dans leurs programmes tandis qu’elle surdétermine en réalité toute les politiques nationales, notamment économiques. Rappelons-le. Aucun programme se réclamant de la gauche et/ou du progrès démocratique, social et écologique ne peut s’appliquer dans le cadre de l’Union européenne (UE).

Lire la suite...

jeudi 9 février 2017

La présidentielle et l'UE : réponses du NPA au questionnaire de Chapitre2


Dans le cadre de l’élection présidentielle française 2017, le groupe de réflexion et d'action politique Chapitre 2 s’intéresse au rapport qu'entretient la gauche à la construction européenne.

Chapitre 2 a élaboré un questionnaire adressé aux différentes composantes de la gauche et de l'extrême-gauche françaises afin de comprendre comment celles-ci perçoivent cette thématique et de mieux cerner la méthode qu'elles compteraient employer pour gérer la contrainte européenne dans l’hypothèse où elles parviendraient au pouvoir étatique. Voici la réponse du Nouveau parti anticapitaliste (NPA).

Lire la suite...

jeudi 24 novembre 2016

L’ultralibéralisme en finale

François Fillon est arrivé largement en tête du premier tour des primaires de la droite et du centre avec 44% des suffrages exprimés. Faisant mentir sondages et commentateurs, devançant l’immense favori Juppé, éliminant l’ancien président Sarkozy, cette victoire a d’ores et déjà créé l’événement et ce avant même sa confirmation annoncée lors du second tour à venir.

Lire la suite...

mercredi 14 septembre 2016

L'arnaque à la démondialisation d'Arnaud Montebourg

Le 21 août 2016, à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), Arnaud Montebourg prononçait son discours de candidature à la présidence de la République. On se souvient qu'en 2011, il avait concouru à la primaire du Parti socialiste avec le slogan « votez pour la démondialisation » et avait recueilli 17,19 % des suffrages. Avant le saccage ultime de la Grèce par ses créanciers. Avant le calamiteux mandat que François Hollande aura passé, du début à la fin, à plat ventre devant Angela Merkel. Avant que le président de la Commission européenne Jean-Claude Junker ne déclare, dans un entretien accordé au journal espagnol El País le 4 mars 2015, que « les élections ne modifient pas les traités. » On pouvait donc s'attendre, de la part d'Arnaud Montebourg, à un discours « ultra-démondialisateur » et particulièrement offensif sur l'Union européenne, qui est l'un des principaux piliers de l'ordre mondial libre-échangiste.

Lire la suite...